Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/lyceemarv/www/config/ecran_securite.php on line 245
Lyon, ville universitaire et ville d’histoire - Lycée Marey Beaune

Lyon, ville universitaire et ville d’histoire

lundi 25 mars 2013
par M. VERNEY, Mme SCHMITTER, Mme CUREL

JPEG - 5.3 ko Vendredi 22 mars 2013, les élèves de première littéraire du lycée Marey ont passé la journée à Lyon. Le matin, ils ont été accueillis à l’Université Lumière-Lyon 2 par Mme Marie-Odile Nicoud, Doyenne de la Faculté de Droit et de Science Politique, et par Mme Catherine Schmitter, Docteur en droit et Maître de conférences, que nous remercions. Mme Nicoud a tout d’abord présenté aux élèves l’université, son fonctionnement et ses instances. Créée en 1973, cette université regroupe treize facultés sur deux campus - Berges du Rhône et Porte des Alpes - et compte 27000 étudiants dont 4500 sont inscrits en faculté de droit. Cette faculté se situe dans le septième arrondissement sur le campus Berges du Rhône constitué d’un très bel ensemble de bâtiments datant du XIXe siècle.

JPEG - 18.7 ko Mme Schmitter a ensuite fait découvrir aux élèves les différentes branches du droit, l’enseignement du droit à l’université, le cursus universitaire et les débouchés des études juridiques. Spécialiste de droit public, elle a également proposé aux élèves une première approche du droit communautaire à partir de cas pratiques. Cette liaison entre le lycée et l’université a pour but d’aider les élèves à se déterminer par rapport à l’option de terminale littéraire « Droit et grands enjeux du monde contemporain » et de nourrir leur réflexion sur leur orientation post-bac. Ils ont pu mesurer à quel point les méthodes acquises au lycée sont nécessaires pour réussir des études universitaires.

L’après-midi, une visite guidée du Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation était prévue dans le prolongement du cours d’histoire et de la représentation de la pièce Premier combat adaptée du journal intime de Jean Moulin à laquelle tous les élèves avaient assisté. Ce musée a été inauguré en 1992 dans l’ancienne Ecole du service de santé militaire, là même où Jean Moulin s’était fait torturer par la Gestapo qui y avait son siège en 1943 et 1944 et qui était dirigée par Klaus Barbie, le « boucher de Lyon ». L’institution vient de rouvrir ses portes après un an de travaux avec une nouvelle muséographie presque classique, mais apportant une réponse à cette difficile question : comment montrer l’Histoire au musée ? JPEG - 16.6 ko L’exposition Une ville dans la guerre, Lyon 1939-1945 montre l’histoire singulière de cette ville, important centre de la Résistance et de Déportation. Le choix scénographique s’est porté sur un parcours mêlant documents d’époque, bornes multimédias permettant notamment d’écouter des témoignages (on pense à celui du célèbre couple Lucie et Raymond Aubrac aujourd’hui décédés) et travaux d’historiens : l’indispensable mise en perspective historique est ainsi possible. Certains des objets emblématiques de cette période, que l’on a finalement peu l’habitude de voir en réalité, attirent notre attention : des affiches de propagande de Vichy, une mitraillette Sten ou un immense drapeau nazi. D’autres plus émouvants et rares se laissent découvrir pour un visiteur plus attentif, comme ce chapelet en mie de pain réalisé dans un camp de concentration, cette lettre à sa famille d’un jeune homme qui va être fusillé ou encore une immonde lettre de dénonciation d’une famille juive. Trois sombres reconstitutions, vestiges de l’ancienne muséographie, en particulier une imprimerie clandestine, mettent fin à l’exposition.

A l’issue de la visite, les élèves ont rencontré Mme Metz, née Cohen. Témoin de la Seconde Guerre Mondiale, elle a passé six ans dans treize maisons d’enfants différentes où étaient recueillis des enfants juifs séparés de leurs parents par la guerre. Les élèves ont été très sensibles à ce témoignage précis, sobre et émouvant, véritable leçon de vie qui leur a permis d’envisager sous un autre angle la période de la Seconde Guerre Mondiale.

Mme Christine Curel, professeur d’histoire-géographie Mme Véronique Schmitter, professeur de français


Lycée E.J. MAREY
5 rue du 16ème chasseurs
21200 BEAUNE
Tél: 03 80 24 83 00
Fax: 03 80 24 83 01
E-mail:
0212045j@ac-dijon.fr


Academie de DIJON
Conseil Regional de Bourgogogne Franche Comté